LECLERC, Félix (1914-1988)

Au-delà des dialogues et du langage, les décors et les scènes ont nécessité un travail de recherche important et promettent d’en mettre plein la vue. « Les scènes sont extraordinaires », raconte l’acteur Guy Thauvette, qui tournera ses dernières scènes dans quelques jours. « C’était spectaculaire [de] traverser la rivière Jacques-Cartier sur une calèche vieille de 100 ans tirée par deux énormes chevaux avec le courant qui passe », écrit-il avec enthousiasme.
Un jeu naturel
Trouver des lieux qui rendent justice au scénario n’a pas été simple, idem pour trouver les jeunes acteurs qui interprètent Félix et ses frères et sœurs. Un appel à tous a été lancé sur Facebook. L’annonce a rapidement circulé partout au Québec. Par chance, Francis Leclerc n’en est pas à sa première expérience de tournage avec des jeunes.
La distribution du film est essentiellement constituée de nouveaux talents, une caractéristique recherchée par le réalisateur pour qui des comédiens non formés offrent un jeu naturel mieux adapté au monde du cinéma. « Ce ne sont pas des enfants d’agence. Ils apprennent tout de zéro. Ils sont à l’ABC du métier. Ils ne sont pas dénaturés dans un jeu trop expressif, comme il y en a beaucoup trop en télévision jeunesse », affirme le réalisateur qui a travaillé lui-même en télévision (Les beaux malaises, Apparences).
Le film, produit par Attractions Images, est doté d’un budget de 5,3 millions de dollars. Sa distribution comprend également Roy Dupuis dans le rôle de Léo, le père de Félix, ainsi que Robert Lepage, Claude Legault, Mickaël Gouin.
La sortie de Pieds nus dans l’aube est prévue pour la fin de 2017 -2018

Afficher tous les 2 résultats

Afficher tous les 2 résultats